Curcuma

Curcuma : Le guide complet

 Vous ĂȘtes Ă  la recherche d’un antioxydant naturel aux pouvoirs anti-inflammatoires et purificateurs ? On vous a dĂ©nichĂ© un vĂ©ritable bijou. Le curcuma !

Cette plante mĂ©dicinale est membre de la grande famille des zingibĂ©racĂ©es (pas moins de 1000 espĂšces, rĂ©pertoriĂ©es en 50 genres, ce n’est pas rien !). En plus de sa jolie couleur et de son bon petit goĂ»t, le curcuma regorge de nombreuses vertus spectaculaires… C’est parti on vous dit tout !

Originaire d’Asie du sud, le curcuma, haridra en sanskrit, est une Ă©pice trĂšs utilisĂ©e dans la cuisine indienne pour ses propriĂ©tĂ©s gustatives mais pas que… Le curcuma est Ă©galement trĂšs reconnu par la mĂ©decine asiatique pour ses nombreuses vertus prĂ©ventives et curatives.

Curcuma : Bienfaits


 

Antioxydant et anti-inflammatoire

Le curcuma est principalement composĂ© d’amidon et de curcuminoĂŻdes, pigments naturels riches en antioxydants (d’oĂč sa couleur jaune). Cette plante est l’une des plus antioxydantes. Le curcuma est riche en vitamines (C, E, K, B1, B2, B3, B6 et B9) et en fibres. Il est Ă©galement riche en sels minĂ©raux et en fer et constitue un apport important en magnĂ©sium, potassium et calcium.

Le curcuma est reconnu pour ses propriĂ©tĂ©s anti-inflammatoires. Il aide Ă  lutter contre les douleurs inflammatoires notamment l’arthrose, les rhumatismes, les lumbagos, les tendinites; mais Ă©galement contre les douleurs articulaires. Le curcuma est Ă©galement efficace contre les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin comme la maladie de Crohn, le syndrome du cĂŽlon irritable, la rectocolite hĂ©morragique et la proctite ulcĂ©reuse.

Grùce à ses propriétés anti-inflammatoires, il est aussi trÚs recommandé pour les sportifs afin de diminuer les dommages musculaire et améliorer le processus de récupération.


 

 

Anti dépresseur naturel

Le curcuma est reconnu pour ses vertus apaisantes et antistress. Ces propriĂ©tĂ©s anti- inflammatoires agissent contre la dĂ©pression et sans aucun effet secondaire. La curcumine, contenue dans le curcuma, active la sĂ©rotonine, hormone de la bonne humeur et favorise les neurotransmissions. Ainsi, elle entraĂźne une rĂ©gulation des humeurs. Le curcuma est utilisĂ© contre l’anxiĂ©tĂ©, le stress chronique, les troubles du sommeil et les Ă©tats dĂ©pressifs. Il peut Ă©galement ĂȘtre associĂ© au ginseng pour de meilleurs rĂ©sultats.

 

Les bienfaits du curcuma sur la peau

Le curcuma possĂšde des vertus cicatrisantes, antibactĂ©riennes, antiseptiques et apaisantes et s’utilise contre les irritations, les dĂ©mangeaisons et rougeurs et les plaies et coupures lĂ©gĂšres. Il attĂ©nue Ă©galement les inflammations de la peau comme le psoriasis, l’eczĂ©ma et l’acnĂ©. Il s’utilise en masque et s’applique sur la peau (visage et corps) et existe Ă©galement sous forme d’huile essentielle. Le curcuma est un vĂ©ritable remĂšde pour lutter contre les problĂšmes cutanĂ©s.

GrĂące Ă  ses agents antioxydants il ralentie le vieillissement de la peau, attĂ©nue les rides, les cernes et les ridules. Il est trĂšs efficace contre le dessĂšchement de la peau. Parfait pour les peaux trĂšs sĂšches et atopiques. Il hydrate l’épiderme en profondeur.

Le curcuma redonne de l’éclat Ă  votre teint, pour un effet bonne mine assurĂ© !

curcuma-bienfaits-peau

 

Le curcuma pour des cheveux en pleine forme

Le curcuma redonne vitalitĂ© et force Ă  vos cheveux. Il est utilisĂ© comme soin capillaire. C’est un excellent antipelliculaire qui purifie naturellement vos cheveux et lutte contre les dĂ©mangeaisons du cuir chevelu. Le curcuma fortifie et prĂ©vient la chute de cheveux.


 

Le curcuma blanchit vos dents

Le curcuma est Ă©galement utilisĂ© comme soin buccal, il Ă©limine les bactĂ©ries et lutte contre l’inflammation des gencives. Ne vous fiez pas Ă  sa couleur, le curcuma agit vĂ©ritablement sur vos dents et vous garantit un blanchiment naturel. Contrairement au blanchiment chimique, il ne prĂ©sente aucun risque d’infection et d’inflammation.


 

Le curcuma favorise la digestion

Le curcuma rĂ©gule la digestion et la flore intestinale et contribue au bon fonctionnement de l’appareil digestif. Il protĂšge la muqueuse gastrique notamment contre une bactĂ©rie fĂ©roce du nom de Helicobacter pylori. Il prĂ©vient donc les risques d’ulcĂšres gastriques. Le curcuma est Ă©galement utilisĂ© en cas de troubles digestifs, il rĂ©duit les brĂ»lures et maux d’estomac, les nausĂ©es et les ballonnements mais aussi la constipation et les diarrhĂ©es infectieuses. Le curcuma est Ă©galement efficace contre les intoxications alimentaires.


 

Curcuma et minceur

Le curcuma est un alliĂ© dans la perte de poids. En effet, la curcumine, contribue Ă  la combustion des graisses. Cet agent actif favorise la rĂ©duction de la masse graisseuse corporelle ainsi que du mauvais cholestĂ©rol et agit contre le diabĂšte. ConsommĂ© quotidiennement le curcuma amĂ©liore la digestion et purifie l’organisme. Pourquoi ne pas le combiner Ă  la chlorella pour une bonne rĂ©gulation du taux de mauvaises graisses et de sucre dans le sang ainsi qu’un effet coupe-faim? (Conseil d’ami!)


 

L’action du curcuma contre le cancer

Des Ă©tudes scientifiques ont prouvĂ© que les effets antioxydants et anti-inflammatoires de la curcumine, composante principale du curcuma, prĂ©viennent les risques de cancer, notamment du cĂŽlon, de l’estomac, du foie, de la peau et de l’Ɠsophage. La curcumine agit contre la prolifĂ©ration des cellules cancĂ©reuses et augmente les effets des traitements contre le cancer.


 
curcuma-bio

Comment consommer le curcuma ?

 

Curcuma posologie

Le curcuma se consomme majoritairement en poudre, ingrĂ©dient incontournable de la cuisine indienne, elle s’obtient en faisant bouillir et sĂ©cher le rhizome. Le curcuma se trouve Ă©galement sous forme de gĂ©lules, comme complĂ©ment alimentaire. Il s’utilise aussi en masque ou en huile essentielle pour soulager les problĂšmes cutanĂ©s. Et pour les adeptes du curcuma, sachez qu’il se consomme aussi en infusion.

Afin d’optimiser les bienfaits du curcuma en poudre une dose de 1,5 Ă  3g/j est recommandĂ©e. En ce qui concerne les gĂ©lules, afin de bĂ©nĂ©ficier des vertus antioxydantes du curcuma, une dose journaliĂšre de 1000mg (soit 1g / jour) est recommandĂ©e, Ă  rĂ©partir au cours de la journĂ©e. La prise est Ă  fractionner selon la contenance des gĂ©lules (souvent entre 200 Ă  400mg par gĂ©lule). En infusion, vous pouvez consommer jusqu’à 2,5g / jour. Ces doses peuvent ĂȘtre augmentĂ©es dans le cadre d’un traitement mĂ©dical encadrĂ© par un professionnel.

Et pour booster ses effets, vous pouvez le consommer en complĂ©ment d’autres plantes ou produits naturels antioxydants comme la spiruline pour renforcer les dĂ©fenses immunitaires, Ă©nergiser votre mĂ©tabolisme et diminuer l’accumulation de graisse.

 

 

Une derniĂšre chose, afin de faciliter l’absorption de la curcumine par l’organisme, il est conseillĂ© de la consommer avec des graisses saines. PrĂ©fĂ©rez donc des gĂ©lules contenant des propriĂ©tĂ©s hydrophobes, prĂ©sentes dans l’huile d’olive ou l’huile de coco.

Vous pouvez Ă©galement choisir des gĂ©lules associant la curcumine et la piperine. Cette molĂ©cule contenue dans le poivre noir maximise la biodisponibilitĂ© de la curcumine, multipliĂ©e par 20 (ça vaut le coup et ça ne pique mĂȘme pas !)

 

Curcuma, les effets secondaires ?


 

Curcuma contre-indication

La prise curcuma est dĂ©conseillĂ©e aux personnes souffrant d’obstructions et de calculs biliaires, de maladie du foie ou d’ulcĂšre Ă  l’estomac. Dans les cas suivants, il est nĂ©cessaire d’ĂȘtre particuliĂšrement attentif au dosage et de faire appel Ă  l’avis d’un mĂ©decin.

Les effets secondaires sont rares (trĂšs rares mĂȘme) mais on peut toutefois noter quelques dĂ©sagrĂ©ments occasionnels comme des ballonnements et une sĂ©cheresse buccale.

Le curcuma, gĂ©nĂ©ralement consommĂ© en poudre, ne prĂ©sente aucun danger mis Ă  part contre-indications. En ce qui concerne les gĂ©lules, tout est une question de dosage car la concentration en curcumine est diffĂ©rente. Les gĂ©lules contiennent un taux Ă©levĂ© de curcumine c’est pourquoi il est recommandĂ© de respecter la posologie (alors on y va mollo !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

";