Aliments alcalins

Les meilleurs aliments alcalins

Au quotidien nous consommons des aliments de toutes sortes sans pour autant savoir la teneur en acides, nutriments, oligo-Ă©lĂ©ments, etc. Si nous pouvions savoir ce que contient chaque fruit, lĂ©gume, ou tubercule que nous consommons, nous pourrions facilement nous maintenir en bonne santĂ©. En effet, dans la grande variĂ©tĂ© d’aliments que nous consommons, on retrouve des aliments acides, qui une fois en excĂšs dans l’organisme, peuvent nuire Ă  notre santĂ©. C’est ainsi qu’interviennent les aliments alcalins encore appelĂ©s aliments alcalinisants, dont le rĂŽle consiste Ă  stabiliser l’équilibre acido-basique de l’organisme.

 

Qu’est-ce qu’un aliment « alcalin »?

 

Une dĂ©finition du terme « alcalin » Ă©clairerait certainement les lanternes. Un retour au dix-septiĂšme siĂšcle montre la diffĂ©rence bien Ă©tablie entre les aliments acides et les aliments alcalins. Les aliments alcalins par dĂ©finition ne contiennent pas d’acide et sont caractĂ©risĂ©s par des produits basiques contenus dans de l’eau. Leur composition permet donc de rĂ©duire l’effet nocif des aliments acides sur l’organisme.

 

Aliments acides et alcalins, une question d’équilibre

 

Nous savons dĂ©sormais que la prĂ©sence d’acides dans l’organisme est nocive pour la santĂ©.

Il n’est pas possible d’éviter complĂštement de consommer les aliments acidifiants. En rĂ©duire la quantitĂ© serait une solution mais l’idĂ©al serait de procĂ©der Ă  une alcalinisation ; c’est-Ă -dire, consommer les aliments basiques ou alcalins. Un rĂ©gime alcalin est conseillĂ© pour des cas de taux trĂšs important d’aciditĂ© dans le sang.  Pour y parvenir il serait bien de connaitre quels sont les aliments acides et quels sont les aliments basiques ou alcalins.

 

Liste : aliments alcalins

 

Le tableau de classification des aliments alcalins présente ces quelques fruits:

  • Des fruits alcalins : cerise, banane, date, melon d’eau, fraise, mĂ»res, abricot, framboise, figue, poire, nectarine, pĂȘche, raisin…
  • Des lĂ©gumes : Ă©pinards, asperges, avocat, brocoli, carotte, ail, betterave, cĂ©leri, poivron, des algues (spirulinespiruline, chlorella), citrouille, chou, concombre, persil, poivron…
  • Les protĂ©ines vĂ©gĂ©tales : les graines de citrouille, graines de tournesol, graines de courge, amande, marron, graines de lin…
  • Les protĂ©ines animales : lait fermentĂ© biologique, fromage de cottage sans matiĂšre grasses…
  • Épices et assaisonnements : gingembre, curry, moutarde, piment rouge, tamari, cannelle, moutarde…

Il convient de prĂ©ciser que les boissons, notamment de l’eau minĂ©rale, des jus de fruits naturels, jus de lĂ©gumes verts (smoothies), des sirops, de l’eau de source, les mĂ©langes verts de super-aliments, le lait non fermentĂ© sont aussi des aliments alcalinisants qui favorise la rĂ©duction des acides dans l’organisme.

 

Aliments acides et alcalins

Liste : aliments acides ou corps acides

 

Par dĂ©finition, ce sont des aliments qui contiennent de l’acide ou en ont une teneur assez Ă©levĂ©e. Il existe un tableau de classification des aliments acides et des aliments alcalins selon l’indice pral et en fonction de leur ph. Ci-dessous, la liste de  quelques aliments acidifiants :

  • les produits laitiers : du beurre, du fromage, les crĂšmes, le lait de vache ou de brebis
  • Les fruits acides : l’ananas, le kiwi, l’orange
  • Les corps gras : les huiles de mais, d’avocat, de tournesol, d’olive, de raisin, de sĂ©same, de chanvre
  • Les cĂ©rĂ©ales : orge, riz, mais seigle, avoine, blĂ©
  • Les protĂ©ines vĂ©gĂ©tales : les arachides, le lait de soja, pois verts, noix de cajou, les fĂšves noires, les noisettes, pois chiches
  • Les protĂ©ines animales : les viandes de canard, lapin, porc, agneau, dinde, poulet (exceptĂ© la poitrine de poulet) le poisson, les crevettes, le homard,

On distingue Ă©galement les boissons alcoolisĂ©es, les Ă©dulcorants, les sucreries et les levures qui contiennent des acides. Il est Ă  noter que les protĂ©ines vĂ©gĂ©tales sont Ă  privilĂ©gier, contrairement aux protĂ©ines animales qui sont des aliments plus acides. Les conservateurs contenus dans les produits industriels et les aliments organiques sont une source d’acide pour l’organisme.

 

Mieux vivre grñce à l’alimentation alcanine

 

Pour jouir d’une santĂ© de fer et Ă©viter d’avoir des maladies liĂ©es Ă  une forte concentration d’acide dans le sang, nous nous devons de consommer des aliments basiques. Il s’agit ici d’un rĂ©gime acido-basique. Ce rĂ©gime peut ĂȘtre conseillĂ© Ă  toute personne ayant une forte prĂ©sence d’acide dans le sang. Cette Ă©tat a pour consĂ©quence certains maux : la fatigue, les maux de tĂȘte, les ballonnements, l’hypertension, le stress, la nervositĂ©, le surpoids. C’est pourquoi il est nĂ©cessaire de limiter ou rĂ©duire les aliments acidifiants et de consommer de maniĂšre rĂ©guliĂšre les aliments basiques ou alcalinisants.

 

Le régime acido-basique

 

Le rĂ©gime acido-basique ne consiste pas uniquement en la consommation des aliments non acides. Il nĂ©cessite Ă©galement la mise en pratique de bonnes habitudes d’hygiĂšne, notamment : consommer des aliments alcalins, en particuliers les produits naturels ; effectuer rĂ©guliĂšrement une cure de citron,  pratiquer une activitĂ© physique, s’hydrater constamment et boire au minimum deux litres d’eau par jours et prendre des thĂ©s et des tisanes (thĂ© vert, ginseng). Se mettre au sport favorise l’évacuation naturelle des acides. GrĂące Ă  la transpiration, environ 80% des dĂ©chets sont expulsĂ©s de l’organisme.

Il faudrait Ă©galement Ă©viter une grande consommation de viande et privilĂ©gier les protĂ©ines vĂ©gĂ©tales, les jus de fruits naturels accompagnĂ©s de spiruline ou de chlorella. Les propriĂ©tĂ©s nutritives de la spiruline sont innombrables et grĂące Ă  sa chlorophylle, elle permet Ă  l’organisme de renforcer son systĂšme immunitaire, de combattre l’obĂ©sitĂ©, et d’en maintenir l’équilibre acido-basique. La consommation des lĂ©gumes est Ă©galement trĂšs importante dans un rĂ©gime acido-basique. Leur forte teneur en sels minĂ©raux, vitamines et eau, contribue Ă  favoriser l’équilibre-acido basique de l’organisme.

 

Les inconvénients du régime acido-basique

 

Les Ă©tudes menĂ©es Ă  ce jour n’ont pas montrĂ© des inconvĂ©nients du rĂ©gime acido-basique. Mais certaines personnes pour des raisons de goĂ»t et d’habitude, trouvent difficile d’insĂ©rer dans leur alimentation des lĂ©gumes et des fruits. Une grande consommation de fruits peut entrainer des perturbations pour ces personnes. Il est donc judicieux de les insĂ©rer progressivement pour Ă©viter ce dĂ©sagrĂ©ment.

Pour les habituĂ©s des boissons alcoolisĂ©es, des croustilles et du cafĂ©, il serait idĂ©al d’intĂ©grer progressivement la consommation des boissons ou des infusions alcalines. Une recette de boisson alcaline la plus prisĂ©e et la plus connue est l’eau citronnĂ©e. Le citron quoique acide hors de l’organisme, devient un aliment alcalin lors du processus de la digestion. AdditionnĂ© d’eau, il constitue une boisson alcaline efficace pour rĂ©tablir l’équilibre acido-basique de l’organisme.

 

Conclusion

Les aliments acidifiants sont aussi importants que les aliments non acides. Le train de vie dans les grandes mĂ©tropoles et mĂȘme Ă  la campagne crĂ©e des tendances Ă  la consommation des aliments acides, d’oĂč la prĂ©sence des acides dans l’organisme. Le choix d’un rĂ©gime basique ou d’une alimentation alcalinisante constitue une solution efficace pour restaurer l’équilibre acido-basique et Ă©viter ainsi des maladies.

4 Commentaires sur “Les meilleurs aliments alcalins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

";