Collagène végétarien : le guide complet

collagene vegan ovoderm

Les produits cosmétiques et les compléments alimentaires à base de collagène ont le vent en poupe. Et pour cause ! Ceux-ci permettent notamment de lutter contre le vieillissement cutané pour afficher une peau jeune plus longtemps. 

Le collagène est naturellement fabriqué par notre organisme. Mais voilà : à partir de 25 ans la synthèse de celui-ci diminue (1% par an en moyenne). Les suppléments de collagène sont nos héros pour pallier le manque de cette protéine dont nous avons tellement besoin. 

Qu’est-ce que le collagène exactement ? Quels sont ses bienfaits ? Existe-t-il des compléments alimentaires à base de collagène pour les végétariens ? On vous dit tout dans cet article !

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène tire son origine du mot grec « kolla », qui signifie colle. Cette protéine en forme de fibre permet de préserver l’élasticité de la peau et est la plus abondante dans le corps, notamment dans la peau, les tendons, les ligaments et les cartilages.

Le collagène est naturellement produit par l’organisme humain et celui de certains animaux, (mammifères, volatiles, poissons, crustacés). Avec l’âge, notre corps synthétise de moins en moins de collagène, ce qui a des conséquences sur notre corps et surtout sur notre peau :

  • Notre peau devient moins ferme et moins souple. Les rides et les ridules s’installent petit à petit,
  • Les courbatures deviennent plus fréquentes,
  • Une raideur au niveau des articulations commence à se faire ressentir,
  • La cicatrisation devient plus lente,
  • La fatigue s’accentue. 

Afin de minimiser ces désagréments, la prise d’un complément alimentaire à base de collagène est essentielle. 

Collagène : bienfaits de cette protéine pour la santé

Le collagène présente de nombreux bienfaits pour la santé. Celui-ci permet notamment de :

  • Raffermir et embellir la peau : le collagène réduit l’apparence des rides et maintient la fermeté ainsi que l’élasticité de la peau. Ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires luttent contre l’acné et l’eczéma. Le collagène évite en plus la déshydratation de la peau, responsable de l’apparition des ridules, en retenant l’eau au sein des tissus,
  • Apporter du confort intestinal : le collagène apaise l’estomac tout en facilitant la cicatrisation des parois cellulaires endommagées. Le collagène permet donc non seulement de soigner les troubles intestinaux, mais également de lutter contre la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn ou encore les reflux gastriques,
  • Renforcer les cheveux et les ongles : la carence en collagène est souvent responsable des ongles cassants et des problèmes d’amincissement capillaire. Le collagène permet d’avoir de beaux cheveux et des ongles en bonne santé,
  • Préserver les articulations et prévenir l’arthrose : le collagène permet de garder le cartilage en bonne santé et améliore ainsi votre qualité de vie. Celui-ci favorise également la récupération musculaire. 

Collagène végétarien à base de pellicule d’oeuf (ovoderm) : un complément alimentaire éco-responsable

La majorité des compléments alimentaires à base de collagène sont formulés à partir de composants d’origine animale (collagène bovin, porcin, marin). Le collagène marin est l’un des compléments alimentaires à base de collagène les plus connus. Celui-ci est vendu sous forme de gélules, de comprimés ou encore de poudre et est généralement issu des arêtes et des écailles de certains poissons ou de la carapace de crustacés.

Mais la consommation du collagène marin concourt à la surpêche. Il est donc plus judicieux de se tourner vers une alternative naturelle plus éco-responsable : le collagène végétarien à base de pellicule d’œuf. Celui-ci est issu de la membrane d’œuf de poule, cette fine pellicule blanchâtre qui reste collée à la coquille lorsqu’on écale un œuf dur.

Certains commerçants proposent des suppléments adaptés aux végans sous le nom de « collagène végétal ». Ce type de produit contient des extraits de plantes et des nutriments qui peuvent favoriser la production de collagène dans le corps, mais celui-ci ne contient pas de collagène. Le collagène est une protéine animale, il n’y en a donc pas dans un complément alimentaire à base de plantes !

Bon à savoir :

La spiruline booste la synthèse naturelle de collagène ! Les végans peuvent donc se tourner vers ce super-aliment afin de raffermir leur peau et d’être plus en forme.

Que contient la membrane d’œuf de poule ?

La membrane d’oeuf de poule est extrêmement riche en collagène de : 

  • Type I :  il s’agit du collagène le plus présent dans notre corps, notamment au niveau de la peau, des tendons et des tissus osseux. Celui-ci est responsable de la résistance, de l’élasticité et de la capacité de rétention d’eau des tissus,
  • Type V : ce type est présent dans le placenta, à la surface de certaines cellules de l’épiderme ainsi qu’au niveau des cheveux,
  • Type X : Le type X est impliqué dans la croissance de nouveaux os et favorise la consolidation osseuse en cas de fracture.

La richesse nutritionnelle de la membrane d’œuf de poule ne s’arrête pas là ! Celle-ci est également composée : 

  • d’acide hyaluronique et d’élastine : ceux-ci sont particulièrement importants pour préserver l’hydratation et l’élasticité de la peau,
  • De chondroïtine et de glucosamine : ces éléments sont impliqués dans la bonne santé des articulations, notamment du cartilage osseux,
  • Des acides aminés : ceux-ci participent à différents processus métaboliques.

Toutes ces molécules sont intéressantes pour avoir une belle peau et des articulations en pleine santé. Vous pouvez retrouver le collagène végétarien à base de pellicule d’œuf dans les compléments alimentaires sous le nom de l’actif breveté Ovoderm. Celui-ci est parfaitement bien assimilé par l’organisme !

Collagène : des effets secondaires ?

Le collagène est généralement sans danger si celui-ci est consommé de manière raisonnable (attention au surdosage). Veillez donc à respecter les recommandations journalières de votre produit. 

Les rares effets secondaires constatés sont des troubles digestifs (diarrhée, constipation, ballonnements, acidité gastrique). Si vous ressentez l’un de ces effets, arrêtez votre cure de collagène et parlez-en à votre médecin. Si vous êtes allergique aux œufs, évitez de consommer du collagène végétarien à base de pellicule d’œuf. 

Les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes sous médication, devraient idéalement prendre au préalable l’avis d’un médecin avant de commencer à prendre tout complément à base de collagène.

Convaincu par les propriétés exceptionnelles du collagène ? Il ne vous reste plus qu’à l’adopter !

Références :

  1. Sheehy EJ, Cunniffe GM, O’Brien FJ. Collagen-based biomaterials for tissue regeneration and repair. In: Barbosa MA, Martins MCL, eds. Peptides and Proteins as Biomaterials for Tissue Regeneration and Repair. Cambridge, MA: Woodhead; 2018:127-150.
  2. Czajka A, Kania EM, Genovese L, et al. Daily oral supplementation with collagen peptides combined with vitamins and other bioactive compounds improves skin elasticity and has a beneficial effect on joint and general wellbeing. Nutr Res. 2018;57:97-108.
  3. Schwartz SR, Park J. Ingestion of BioCell Collagen(®), a novel hydrolyzed chicken sternal cartilage extract; enhanced blood microcirculation and reduced facial aging signs. Clin Interv Aging. 2012;7:267–273.
  4. Woo T, Lau L, Cheung N, Chan P, Tan K, Gardner A. Efficacy of oral collagen in joint pain — osteoarthritis and rheumatoid arthritis. J Arthritis. 2017;6:233.
  5. Schunck M, Zague V, Oesser S, Proksch E. Dietary supplementation with specific collagen peptides has a body mass index-dependent beneficial effect on cellulite morphology. J Med Food. 2015;18(12):1340-1348.
  6. Borumand M, Sibilla S. Daily consumption of the collagen supplement Pure Gold Collagen® reduces visible signs of aging. Clin Interv Aging. 2014;9:1747-1758.
  7. Sorushanova A., Delgado L.M., Wu Z., Shologu N., Kshirsagar A., Raghunath R., Mullen A.M., Bayon Y., Pandit A., Raghunath M.J.A.M. The collagen suprafamily: From biosynthesis to advanced biomaterial development. Adv. Mater. 2019;31:1801651. doi: 10.1002/adma.201801651. 

Un commentaire sur “Collagène végétarien : le guide complet

  1. Pingback: Acide hyaluronique : guide complet - Vegalia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *