Vous manquez de fer ? Contrecarrez avec la spiruline !

“Notre corps est la barque qui nous portera jusqu’à l’autre rive de l’océan de la vie. Il faut en prendre soin.” – Swami Vivekananda

 

Hello tout le monde ! Comme vous avez pu le lire dans le titre de l’article, nous allons (encore) vous faire les éloges de notre chère Caroline. Plus précisément, de l’une de ses vertus qui est le fer ! Vous avez pu le constater dans les articles précédents que cet oligo-élément revient souvent et qu’il est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Je sais ce que vous êtes en train de vous dire.. Mais c’est quoi le fer? Quel est son rôle? Pourquoi est-il si important pour nous? Patience.. Je vais vous expliquer ça tout de suite !

 

Le fer, qu’est-ce que c’est?

 

Le fer est un oligo-élément nutritif vital à la bonne oxygénation de nos corps et il l’est aussi dans la formation des globules rouges. Il est en grande partie héminique, c’est-à-dire qu’il est associé à de l’hémoglobine. Il permet donc la régénération des cellules, des muscles (myoglobine), d’enzymes..

Mais…

Seul problème : les apports en fer sont fréquemment insuffisants. Eh oui ! Notre taux en fer diminue régulièrement ! La raison derrière tout cela? Notre organisme ne synthétise pas de fer et c’est donc par notre alimentation que nous lui procurons le taux de fer dont il a besoin.

 

Le taux de fer chez les hommes, les femmes et les enfants

 

Le corps d’un homme adulte en renferme environ 4 g et celui d’une femme 2,5 g. Chez les adolescents et les enfants, c’est plus important encore (environ 50% en plus) ! Le taux est surtout élevé durant leur croissance, en particulier lorsqu’ils sont en bas âge. Mais les plus concernées sont les femmes ! Notre cycle menstruel déclenche une grande perte de fer, d’où notre besoin supérieur de ce dernier. Et ce besoin est plus grand encore lorsque nous sommes enceintes : de 25 à 35 mg/jour ! C’est énorme hein?! Et pour ça pourquoi? Pour faire face à l’augmentation du volume sanguin, ainsi qu’au développement des tissus du fœtus et du placenta. Ahlala.. Tout ce qu’on subit pour un bébé..

Bref ! C’est bien beau tout ce petit speech sur le fer, son taux, etc.. Mais maintenant, on se le demande… Qu’est-ce qui se passe lorsqu’on manque de fer? Quelles sont les conséquences? Je vous conseille de bien vous accrocher à votre chaise (ou peu importe où vous êtes) parce que c’est du lourd ce qui arrive..

 

parents et enfants

 

Le manque de fer et ses conséquences

 

Un manque de fer peut être aussi connu sous le nom de “carence en fer”. Plusieurs raisons peuvent entraîner cela : fatigue physique, psychique et/ou mentale, manque d’apports en fer ou encore perte de fer (je fais encore référence aux cycles menstruels des femmes). Mais pour l’instant, rentrons un peu plus dans les détails pour en apprendre plus..

 

Les symptômes

 

Comme je viens de le dire, un manque de fer peut aboutir à plein de choses négatives :
– la fatigue
– un manque de concentration
– porter atteinte à la mémoire
– infections
– maux de tête
– ongles cassants
– essoufflements
– pâleur
Et j’en passe…

 

homme qui dort manque de fer

 

La carence en fer est un phénomène qui touche plus les femmes que les hommes (même si cela peut arriver que vous n’y échappez pas !). Ce phénomène entraîne des règles plus abondantes ou encore des vertiges. Durant la grossesse, une déficience en fer peut augmenter les risques de fausse couche ou d’accouchement prématuré. Cela peut poser problème aussi à l’accouchement : elle augmente les risques d’hémorragie et d’infection. (Je ne sais pas pour vous mais ça me donne moins envie d’être enceinte haha). Ce manque de fer peut aussi avoir un impact sur les muqueuses vaginales (Uh oh..).
Pour le cas des enfants, une déficience en fer peut affecter leur croissance et leur développement intellectuel.

Vous l’avez bien compris : on n’a pas trop envie de s’y frotter quoi. Mais ce n’est pas fini.. Un manque de fer peut aussi aboutir à une maladie appelée l’anémie.

L’anémie est un manque de globules rouges dans l’organisme, ce qui correspond à un taux d’hémoglobine trop bas. Le transport de l’oxygène est alors perturbé. Il existe deux types d’anémie : le défaut de production de globules rouges (anémie à cellules falciformes), la perte ou destruction anormale des globules rouges (anémie hémolytique) ou encore l’incapacité à créer ou utiliser l’hémoglobine (anémie sidéroblastique). Cette maladie touche 25% de la population mondiale selon l’OMS. Ce n’est pas rien !

 

Autre chose?

 

Oui ! Les intestins aussi sont touchés par le manque de fer !

Lorsque nous souffrons de carence en fer, l’état de nos intestins peuvent en être un facteur aggravant. Le côlon irritable, les brûlures d’estomac et les allergies alimentaires sont quelques symptômes qui engendrent tant de difficultés d’absorptions du fer. Des éléments comme les sels de fer favorisent le stress oxydatif. Cela peut alors provoquer des désordres digestifs. Bref, pas très cool tout ça..

 

maigre côtes

 

Pour résumer, un manque de fer n’est bénéfique pour personne ! Quel que soit l’âge !

Bon ! Après vous avoir bien traumatisé avec tout ça (pardonnez moi haha), il est temps maintenant de vous rassurer. Car, oui, il existe bien des solutions contre tout cela (heureusement d’ailleurs) et l’une d’entre elles est la spiruline !

 

Les bienfaits de la spiruline

 

La spiruline est une excellente source de fer qui s’assimile facilement chez l’être humain. Son assimilation est estimée à 40%, soit 6,5 fois plus que celui de la viande rouge ! Incroyable hein?! A noter que l’assimilation du fer de la spiruline est très sensible à son environnement de consommation. Pour qu’il soit bien absorbé, il vaut mieux mélanger la spiruline avec une vitamine C (salade, smoothie, jus). Composez vos recettes à votre guise avec la spiruline !

Il peut arriver que certaines personnes ne ressentent pas tous les bénéfices parce qu’elles consomment leur spiruline en même temps que des produits qui diminuent l’absorption du fer (thé, café, vin, produits laitiers, céréales complètes). Donc vous l’aurez compris : il faudra, à l’avenir, éviter d’assembler la spiruline et ces produits cités ensemble ou, encore mieux, limiter leur consommation si vous voulez que ça marche !

Pour le cas des anémiques, l’idéal pour vous serait d’entamer une cure de spiruline pendant un mois. Prenez 4g de spiruline après chaque repas et vous pouvez dire bye bye à l’anémie ! Mais attention ! La spiruline fait certes des prouesses mais faut pas trop espérer et compter là-dessus dans certains cas. En cas d’anémie grave, il faut consulter un médecin !

Pour les femmes et vos enfants, vous pouvez aussi suivre une cure de spiruline pour lutter contre tous les problèmes cités plus haut. Chez la femme, vous pouvez commencer la cure pendant les règles ou en cas de carence. Pour les femmes enceintes, commencez là surtout à partir du troisième mois !
Concernant les enfants, veillez à bien surveiller les doses ! Pour les enfants de 1 à 9 ans, ils leur faut 10 mg, les enfants de 10 à 12 ans : 12 mg et les adolescents de 13 à 19 ans : 15 mg.

 

maman fils calin

 

La spiruline est donc un excellent moyen pour lutter contre vos problèmes de fer ! Chez Vegalia, nos problèmes ont vite fini aux oubliettes grâce à Caroline, notre spiruline. Et vous? Avez-vous déjà testé la spiruline pour votre manque de fer? Partagez nous vos expériences dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *