femme abdos besoin en fer

Vous manquez de fer ? Contrecarrez avec la spiruline !

« Notre corps est la barque qui nous portera jusqu’à l’autre rive de l’océan de la vie. Il faut en prendre soin. » – Swami Vivekananda

 

L’article du jour fera l’éloge de notre chère Caroline la spiruline et plus précisément de l’une de ses vertus: le fer. Peut être avez vous remarqué que cet oligo-élément revenait souvent dans nos précédents articles et ce à juste titre: le fer est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Tout le monde a déjà entendu parlé du fer, mais… Qu’est ce que c’est exactement? Quel est son rôle? Pourquoi est-il si important pour nous? On vous explique tout!

 

Le fer, qu’est-ce que c’est?

 

Le fer est un oligo-élément nutritif vital à la bonne oxygénation de notre corps ainsi qu’à la formation de globules rouges. Il est en grande partie héminique, c’est-à-dire qu’il est associé à de l’hémoglobine. Il permet donc la régénération des cellules, des muscles (myoglobine), d’enzymes..

Seul problème : les apports en fer sont généralement insuffisants. En effet, notre taux en fer diminue régulièrement. La raison derrière tout cela? Notre organisme ne synthétise pas de fer et c’est donc par notre alimentation que nous lui procurons le taux de fer dont il a besoin.

 

 

Le taux de fer chez les hommes, les femmes et les enfants

 

Le corps d’un homme adulte en renferme environ 4 g et celui d’une femme 2,5 g. Chez les adolescents et les enfants, ce taux est encore plus important (environ 50% en plus). Le taux de fer est surtout élevé durant la croissance, en particulier lorsqu’ils sont en bas âge.

Les plus touchées par le manque de fer reste les femmes. Notre cycle menstruel déclenche une grande perte de fer, d’où notre besoin supérieur de ce dernier. Et ce besoin est plus grand encore lorsque nous sommes enceintes : de 25 à 35 mg/jour ! Ce besoin conséquent est dû à l’augmentation du volume sanguin, ainsi qu’au développement des tissus du fœtus et du placenta.

Après toutes ces explications sur ce qu’est le faire, son taux dans l’organisme (etc.), il est temps de s’interroger sur les les causes du manque de fer , ses symptômes et ses conséquences. Accrochez vous bien, c’est parti!

 

spiruline-fer

 

Le manque de fer et ses conséquences

 

Le manque de fer est aussi connu sous le nom de “carence en fer”. Plusieurs raisons peuvent en être la cause : fatigue physique, psychique et/ou mentale, manque d’apports en fer (notamment chez les végétaliens et les vegans) ou encore perte de fer (cycles menstruels par exemple). Rentrons maintenant dans le vif du sujet!

 

Les symptômes

 

Comme je viens de le dire, un manque de fer peut avoir de nombreuses conséquences (pas très plaisantes, on vous le dit tout de suite!) :

–  fatigue
– manque de concentration
– troubles de la mémoire
– infections
– maux de tête
– ongles cassants
– essoufflements
– pâleur
Et j’en passe!

 

fatigue-spiruline

 

La carence en fer est un phénomène qui touche en général plus les femmes que les hommes. Ce phénomène entraîne des règles plus abondantes ou encore des vertiges. Durant la grossesse, une déficience en fer peut augmenter les risques de fausse couche ou d’accouchement prématuré. Cela peut poser problème aussi lors de l’accouchement : elle augmente les risques d’hémorragie et d’infection. Ce manque de fer peut également avoir un impact sur les muqueuses vaginales.
Pour le cas des enfants, une déficience en fer peut affecter leur croissance et leur développement intellectuel.

Vous l’avez bien compris : Il vaut mieux éviter cette carence à tout prix! Mais le drame ne s’arrête malheureusement pas là. Un manque de fer peut aussi aboutir à une maladie appelée l’anémie.

L’anémie est un manque de globules rouges dans l’organisme, ce qui correspond à un taux d’hémoglobine trop bas. Le transport de l’oxygène est alors perturbé.

Il existe trois types d’anémie : le défaut de production de globules rouges (anémie à cellules falciformes), la perte ou destruction anormale des globules rouges (anémie hémolytique) ou encore l’incapacité à créer ou utiliser l’hémoglobine (anémie sidéroblastique). Cette maladie n’est pas à prendre à la légère car elle touche tout de même 25% de la population mondiale (selon l’OMS).

 

Autres soucis liés à l’anémie

 

Oui ! Les intestins aussi sont touchés par le manque de fer !

Lorsque nous souffrons de carence en fer, l’état de nos intestins peut aggraver ce manque. Le côlon irritable, les brûlures d’estomac et les allergies alimentaires sont quelques symptômes qui engendrent tant de difficultés d’absorption du fer.

Des éléments comme les sels de fer associés à de la vitamine C de synthèse favorisent le stress oxydatif. Cela peut alors provoquer des désordres digestifs.

Pour résumer, un manque de fer n’est bénéfique pour personne !

Après vous avoir traumatisé avec tout ça (toutes nos excuses), il est grand temps de vous rassurer. Car, oui, il existe bien des solutions contre tout cela. Et l’une d’entre elles est la spiruline !

 

La Spiruline et le fer

 

La spiruline est une excellente source de fer qui s’assimile facilement chez l’être humain. Pour 100g de spiruline, on constate 30g de fer! Pour vous donnez un exemple plus parlant, 3g de spiruline correspondent à 70g de viande rouge (fer brut).

L’assimilation de la spiruline est estimée à 40%, soit 6,5 fois plus que celle de la viande de boeuf.  À noter que l’assimilation du fer de la spiruline est très sensible à son environnement de consommation. Pour qu’il soit bien absorbé, il est préférable de mélanger la spiruline avec de la vitamine C (par exemple dans des smoothies, des jus, etc.). Sachant que la prise de la spiruline combinée à de la vitamine C peut augmenter l’absorption du fer jusqu’à 75%, on se rend rapidement compte que ce n’est pas un point négligeable!

Il peut arriver que certaines personnes ne ressentent pas tous les bénéfices parce qu’elles consomment leur spiruline en même temps que des produits qui diminuent l’absorption du fer (thé, café, vin, produits laitiers, céréales complètes). Vous l’aurez compris : il faudra à l’avenir éviter d’assembler la spiruline et ces produits ou, encore mieux, limiter leur consommation pour de meilleurs résultats.

 

Pour les personnes souffrant d’anémie, l’idéal serait de faire une cure de spiruline pendant un mois. Prenez-en 3g  après chaque repas et le problème disparaitra. Cependant, en cas d’anémie aggravée, il faut à tout prix consulter son médecin.

Pour les femmes et les enfants, il est également possible de suivre une cure de spiruline pour lutter contre les problèmes précédemment cités.

Les femmes peuvent commencer la cure pendant les règles ou en cas de carence. Pour les femmes enceintes, nous vous recommandons de commencer la cure le plus tôt possible (voire au moment de la conception) pour que votre corps s’habitue à la spiruline. Si vous souhaitez en savoir plus sur la spiruline pendant la grossesse, jetez donc un oeil à notre article spiruline et grossesse!

N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste pour plus d’informations ainsi que pour un suivi personnalisé.

Concernant les enfants, veillez à bien surveiller les doses:

  • de 1 à 9 ans: 10 mg
  • de 10 et 12 ans : 12 mg
  • adolescents de 13 à 19 ans : 15 mg

 

maman fils calin

 

La spiruline est donc un excellent moyen pour lutter contre vos problèmes de fer ! Chez Vegalia, nos problèmes ont vite fini aux oubliettes grâce à Caroline, notre spiruline. Et vous? Avez-vous déjà testé la spiruline pour votre manque de fer? Partagez nous vos expériences dans les commentaires.

 

 

4 Commentaires sur “Vous manquez de fer ? Contrecarrez avec la spiruline !

  1. Pingback: Spiruline : Le guide complet - Vegalia

  2. Pingback: La spiruline pour maigrir ! - Vegalia

  3. Pingback: Spiruline et Grossesse : compatibles ou pas? - Vegalia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *