Klamath : Le guide complet

Plus que jamais, nous nous tournons vers les bienfaits de la nature. Après de longue années à ingérer du chimique, nous revenons vers le naturel pour faire bénéficier à notre organisme des aliments sains.

Ce retour aux sources pour notre santé implique la nécessité de mieux connaitre les compléments alimentaires que mère nature nous propose.

La klamath, aussi appelé Aphanizomenon flos-aquae ou encore AFA, par exemple, est une algue qui voit son nom apparaitre pour la première fois dans un journal de bord au XVI ème siècle lors des conquêtes espagnoles.

Qu’en est-il de cette algue et de ses bienfaits ?

Origine du klamath

 

Cette algue tire son nom du Lac Upper Klamath situé dans l’état de l’Oregon aux États-Unis, qui a la particularité d’être remplie d’eau douce constituée exclusivement de l’eau des cascades naturelles environnantes. D’après les études qui ont été faites, ce lac est exempt de pesticides, métaux lourds et autres produits chimiques.

La tribu Amérindienne du même nom l’utilisait, cependant ils ne nous en ont pas laissé le mode d’emploi.

Son usage dans le monde moderne est donc plus récent puisque cette algue de couleur bleue-vert, unicellulaire refait surface dans les années 1970, mais sa commercialisation en tant que complément alimentaire débute dans les années 80.

Suite à divers témoignages surprenants elle sera étudiée pour ces bienfaits au début du siècle.

La klamath est une cyanobactérie non toxique, qui se récolte en été. Sa production est de 50 000 tonnes par an.

lac klamath

 

Klamath, propriétés

 

Cette algue qui se récolte principalement en surface dispose d’un grand nombre d’atouts :

  • 20 acides aminés dont 10 essentiels, ce qui permet une parfaite assimilation par l’organisme.
  • Elle est riche en minéraux et en oligo-éléments dont : le calcium, le cuivre, le fer, le phosphore,  le potassium, le  magnésium, le zinc… (on en dénombre une soixantaine)
  • 14 vitamines dont A, C, E, B1, B2, B3, B6, B8, K, elle est particulièrement riche en B12
  • 15 caroténoïdes, dont du bêta-carotène qui se trouve être un puissant antioxydant
  • de la chlorophylle qui a la propriété de stimuler l’élimination des toxines
  • des acides gras insaturés : oméga 3 et 6
  • des polyphénols, antioxydants très présents dans les végétaux
  • des pigments, qui lui donnent sa couleur
  • de la bêta-phényléthylamine: connue pour avoir un rôle majeur dans les traitements contre la dépression grâce à son pouvoir neurotransmetteur.

 

Klamath, vertus et bienfaits

 

 

De par sa composition la Klamath a de multiples vertus.

La première vertu de celle algue est qu’elle est un puissant antidépresseur naturel.

En effet, ses utilisateurs réguliers ressentent dés le début un effet sur leur humeur et disent avoir plus énergie.

Il n’y a rien de surprenant à cela au vu de sa composition : en effet grâce à plusieurs de ses composants dont la bêta-phényléthylamine, la klamath est un neurotransmetteur et favorise donc le fonctionnement intellectuel.

D’ailleurs depuis la fin des années 90, plusieurs études ont été menées dans diverses universités par différents chercheurs pour démontrer ces propriétés (je sais je brille de clarté).

Pour être plus précise :

  • en 1995 des recherches sont menées à l’université de l’Illinois aux États-Unis.
  • Depuis 2000 diverses études sont menées à l’université d’Urbino, en Italie.

Il en ressort que la Klamath, dans le cadre d’une consommation régulière peut intervenir pour régler un problème d’anémie, lutter contre le stress ainsi que pour :

« Réguler le métabolisme, stimuler la digestion, entretenir et nourrir les articulations, améliorer la qualité des phanères (peau, ongles, cheveux), protéger le système cardio-vasculaire, renforcer les défenses immunitaires, empêcher la réplication des virus, lutter contre les radicaux libres, accroître la résistance aux phénomènes radiants, combattre l’inflammation, stimuler la régénération cellulaire, soutient et accélère les processus d’auto guérison, améliore les performances intellectuelles l’activité mentale , la concentration et la mémoire, diminuer le stress physique et émotionnel, augmenter et améliorer l’énergie à long terme. » (Résultat publié par les universités et mis en ligne sur Google)

Mais cette algue surprenante a d’autres atouts dans sa manche, raison pour laquelle les recherches à son sujet continuent.

Spiruline ou Klamath ?

 

Toutes deux sont de la famille des algues bleues vert.

La Klamath n’existe qu’à l’état sauvage, elle est donc plus rare et bien qu’elle soit un super-aliment aux multiples vertus reconnues, la différence de prix que l’on voit souvent entre la klamath et la spiruline n’en vaut pas la chandelle.

En ce qui concerne la spiruline, elle est cultivée, ce qui assure une traçabilité totale et un contrôle constant. De plus la spiruline est plus riche en fer, elle est donc plus conseillée pour les sportifs ou les personnes souffrant de carences alimentaires.

Klamath, Avis d’experts

Depuis les trois décennies que compte sa commercialisation, la Klamath n’a toujours pas livré tous ses secrets. Cependant, la mystérieuse algue a su démontrer sa valeur.

Le docteur Gabriel Cousens a d’ailleurs déclaré :

« La plus grande valeur de la klamath ne vient pas seulement de sa concentration en nutriments ni même de ses précurseurs de neuropeptides mais de son effet positif incroyable sur le système nerveux.

Les personnes qui prennent de la Klamath ont systématiquement signalé : une augmentation générale de la vigilance et de la résistance mentale à court et à long terme, une meilleure mémoire, une créativité améliorée, un meilleur sentiment de concentration et de ressourcement. »

La Klamath est prescrit par bon nombre de spécialistes pour ses incroyables effets.

 

 

Alors, super-aliment ?

 

La Klamath n’a pas mis longtemps à s’imposer à nous bien que sa commercialisation soit tardive.

Elle a su se faire une place de choix dans notre quotidien, son origine naturelle et ses effets surprenants notamment sur le mental en font une alliée de taille dans un monde ou le stress s’est imposé en maître.

Il existe plusieurs façons de la consommer, en gélule, en poudre, c’est à vous de faire votre choix.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *